Grève des laboratoires de biologie médicale

Grève des laboratoires de biologie médicale

En raison d’un mouvement de mobilisation de l’ensemble du secteur de la biologie médicale contre un projet gouvernemental de baisse drastique de ses financements, et parce que nous n’obtenons pas de réponse à nos nombreuses propositions de compromis, nous vous informons que l’activité de nos laboratoires sera totalement suspendue pendant trois jours à compter du 1er décembre 2022 et ce de manière reconductible.

 

Nous avons toujours déclaré vouloir contribuer à l’effort collectif pour redresser nos finances publiques et avons ainsi proposé de participer à cet « effort de guerre » du Covid à hauteur de 250 millions d’euros en 2023. Face à l’inflexibilité des pouvoirs publics, nous avons même fait un effort supplémentaire, en proposant une participation supplémentaire de 145 millions d’euros par an jusqu’en 2026 qui mettrait nos laboratoires à très lourde contribution.

 

Or, malgré cette main tendue et cet effort considérable et difficilement soutenable de 685 millions d’euros sur quatre ans, le gouvernement campe sur ses positions et continue d’exiger une ponction d’1,3 milliards d’euros qui condamnera la biologie médicale de proximité.

 

Un tel projet se traduirait par des fermetures de laboratoires, des suppressions de postes, une baisse des investissements dans l’innovation (indispensables en cas de pandémie notamment…) et un accès aux soins limité. Après les déserts médicaux, le gouvernement prend le risque de créer des déserts de labos !

 

Nous ne pouvons pas prendre ce risque, d’autant plus que la biologie médicale a déjà réalisé des efforts considérables : 5,2 milliards d’économies pour la Sécurité Sociale en dix ans ! Une profession aussi exemplaire et représentant à peine 2 % des dépenses de santé ne peut tout simplement pas être sacrifiée sur l’autel d’un « quoi qu’il en coûte » qu’elle n’a pas décidé et dont elle avait pointé les risques de dérapage budgétaire dès l’automne 2020.

 

Nous avons répondu présents lors de l’épidémie de la Covid-19 et souhaitons continuer notre mission au service des Français, conserver un service de proximité et un parcours de soin de qualité sur tout le territoire. C’est avant tout pour protéger l’avenir de notre système de santé, pour vous protéger, que nous rejoignons ce mouvement de grève.

 

Ce choix représente un effort pour tous. Malgré tout, il est indispensable que nous l’engagions, dans l’espoir que le gouvernement accepte enfin de nous entendre et de négocier à partir de notre dernière proposition.

Pour nous soutenir dans notre mouvement : signer la pétition pour le maintien d'une biologie de proximité

 

Nous vous remercions pour votre compréhension.